Stravinsky Motel

1/35

Conception La BaZooKa Mise en scène Etienne Cuppens Chorégraphie Sarah Crépin en collaboration avec Claire Laureau et Nicolas Chaigneau Danseurs  Sarah Crépin et Nicolas Chaigneau Assistante chorégraphique Claire Laureau  Professeure danses sportives Anne Chétoui Pianistes  Domitille Bès et Marie-Anne Faupin  Ombres Claire Laureau et Alexandre Xénakis Montage vidéo pour écriture chorégraphique Vincent Bosc Musiques Petrouchka et Le Sacre du Printemps d'Igor Stravinsky Sources sonores Psycho, réalisation Alfred Hitchkock, The night of the hunter réalisation Charles Laughton  Composition sonore Etienne Cuppens Sonorisation Hubert Michel  Création Lumières Christophe Olivier et Maximilien Sautai  Régie Vidéo Alexandre Xenakis  Construction décor Vincent Le Bodo  Réalisation Costumes Salina Dumay Production Emilie Podevin 

Production La BaZooKa. Coproduction Espace des Arts – Scène Nationale de Chalon-sur-Saône, Théâtre d'Orléans - Scène Nationale d'Orléans, Le Rive Gauche - Scène conventionnée pour la danse de Saint-Etienne-du-Rouvray Accueil studio  Centre Chorégraphique National de Franche-Comté à Belfort  Accueil en résidence  Centre Dramatique National de Normandie à Rouen, Théâtre d'Orléans - Scène nationale d'Orléans et Théâtre des Bains-Douches du Havre.

Stravinsky Motel pose la question d’être à deux, de nos capacités à être ensemble, à cohabiter, à se partager l’espace et le tempo, la possibilité de jouer pour se réinventer.

De l'intrigue sur "Petrouchka" au "Sacre du Printemps" martelée par les pas des danses sportives, les corps des protagonistes évoluent avec fièvre et joie vers une direction commune.

Une oscillation entre le raisonnable et le délirant, le détournement et le tour de magie.

Les musiques pour ballet d'Igor Stravinsky, "Petrouchka" et le "Sacre du Printemps", dans les versions originales du compositeur pour piano "quatre mains", sont jouées en direct et confrontées à la musique, aux sons et aux dialogues de deux monuments du cinéma américain : Psychose et la Nuit du Chasseur.

 

Durée  1h15

REVUE DE PRESSE

 

« Etienne Cuppens et Sarah Crépin dévoilent ici la première partie de Stravinsky Motel, un dytique convoquant les deux pièces phares du célèbre compositeur : Petrouchka et Le Sacre du printemps. Retranscrites toutes les deux pour le piano à quatre mains, ces oeuvres permettent une mise en abyme : un duo, deux pianistes et un piano comme boîte magique. Mais l'idée détonante est d'associer à chaque parution un film. Pour "L'Evasion", Petrouchka, sera confrontée à Psychose. Pas question, bien sur, de jouer du collage, mais plutôt d'entrelacer joyeusement deux atmosphères qui parlent d'illusions...»

Agnès Izrine - feuille de salle / Scène Nationale Chalon-sur-Saône

« Sarah Crépin et Etienne Cuppens sont de fabuleux jongleurs. Les deux fondateurs de La BaZooKa parviennent à créer des univers oniriques, fantastiques qui enchantent, bouleversent, interrogent, amusent. Leurs différentes créations empruntent çà et là à la danse contemporaine, la musique, les arts graphiques... Elles sont toujours le résultat d’une alchimie singulière où la sensualité côtoie l’humour ».

ReliKto.com

« Stravinsky Motel c'est le titre du nouveau spectacle que La Compagnie BaZooKa propose au Théâtre des Bains-Douches. La célèbre scène de la douche du film culte d'Hitchcock, "Psychose", est revisitée et transgressée en chorégraphie sur du Stravinsky joué à quatre mains. Ce Stravinsky Motel signé Etienne Cuppens et Sarah Crépin est en fait un diptyque reposant sur les deux pièces phares de Stravinsky : Petrouchka et Le sacre du printemps. C'est Petrouchka transcrit pour piano à quatre mains qui illustre Psychose en s'appuyant sur la bande originale du film signée Bernard Hermann. Mais attention dans cette version "bazookienne", la victime de Norman Bates renaît pour se retourner contre son meurtrier. Les deux visions s'entrelacent tour à tour dans un jeu de miroir étonnant. »

Jean-Michel Ogier - CultureBox

« La danse est élégante et fluide, enfiévrée et lyrique ».

Nicolas Villodre - Ladanse.com